...

 

Capitaine Achab -

"Une fois de plus écoute-moi, et un ton encore en dessous. Gars, tous les objets visibles ne sont que des mannequins de carton, mais dans chaque événement... dans l'acte vivant... derrière le fait incontestable, quelque chose d'inconnu et qui raisonne se montre derrière le mannequin qui, lui, ne raisonne pas. Si l'homme veut frapper, qu'il frappe à travers le manne­quin ! Comment le prisonnier pourrait-il s'évader, atteindre l'air libre sans percer la muraille ? Pour moi, cette baleine blanche est cette muraille, tout près de moi. Parfois je crois qu'au-delà il n'y a rien. Mais tant pis. Ça me travaille, ça m'écrase ! je vois en elle une force outrageante avec une ruse impénétrable. C'est cette chose impénétrable que je hais avant tout, et que la baleine blanche soit l'agent ou que la baleine soit l'essentiel, j'assouvirai cette haine sur elle. Ne parle pas de blasphème, gars !je frapperais le soleil s'il m'insul­tait. Car si le soleil peut faire une chose, moi je puis faire l'autre, puisqu'il y a toujours une règle du jeu et que les combats de la jalousie président à toutes les créations. Mais même cette règle du jeu n'est pas mon maître, gars. Qui est au-dessus de moi ? La vérité est sans limites. Détourne tes yeux. Plus intolérable que le regard flamboyant d'un démon est le regard fixe d'un idiot. Ah ! Bien ! Tu rougis et tu pâlis ; ma chaleur t'a échauffé au point que tu fonds de colère ! Mais vois-tu, Starbuck, ce qu'on dit avec chaleur se dédit de soi­ même. Il y a des hommes dont les paroles enflammées ne sont pas une insulte. je ne voulais pas te fâcher. Laisse filer, va ! Regarde là-bas, ces joues de Turcs toutes tachetées de peintures vivantes faites par le soleil. Des léopards païens, des êtres sans soucis et, qui n'adorent rien ; qui vivent seulement, et ne cher­chent pas à s'expliquer la vie torride qu'ils vivent. L'équipage, homme, l'équipage ! Ne sont-ils pas tous d'accord avec Achab, tous tant qu'ils sont, dans cette affaire de baleine Regarde Stubb, il rit ! Regarde ce Chilien là-bas, il ronfle rien que d'y penser. Un seul arbuste ne saurait rester debout dans l'ouragan géné­ral, Starbuck. Et de quoi s'agit-il, réfléchis, d'aider à abattre un fanon. Rien d'autre ! La meilleure lance de tout Nantucket ne va sûrement pas reculer devant cette pauvre chasse, alors que tous les matelots ont déjà saisi leurs pierres à aiguiser. Ah ! tu es empoigné, hein ! la vague te soulève ? Mais parle... parle donc ! Oui, oui, ton silence parle pour toi.

 

Herman Melville, Moby Dick

 

.....